• Adresse d’Ensemble ! Ardèche méridionale aux forces de gauche pour une candidature unitaire aux législatives sur la 3e circonscription Ardèche

    Dès le mois de décembre 2016, Ensemble ! Ardèche méridionale a interpellé ses partenaires du Front de gauche : Parti de gauche et Parti communiste français et France Insoumise. Des rencontres bilatérales locales ont eu lieu les 9 et 30 janvier avec France insoumise et le PCF mais -pour des raisons que nous ne développerons pas ici- celles-ci n’ont pas pu aboutir à une candidature unitaire aux législatives sur la 3e circonscription Ardèche. Nous rappelons qu’Ensemble ! et le PCF appellent à voter pour Jean-Luc Mélenchon mais qu’un accord aux législatives apparaît impossible... Aujourd’hui, nous observons que chacune de ces organisations présente une candidature. Nous déplorons que la division mortifère s’impose dans un contexte de tous les dangers. 

     

    Pour autant, nous ne nous résignons pas et oeuvrerons pour rassembler les forces de gauche : France Insoumise, PCF, Ensemble, EELV, NPA, et socialistes opposés à la politique de Hollande, autour d’un pacte pour une alternative de gauche en rupture avec le social libéralisme. Nous nous adressons également aux collectifs de citoyen-ne-s (Un mais pas Trois, #MAVOIX, La Belle démocratie) existants sur notre territoire. 

     

    Pour la première fois depuis l’inversion du calendrier électoral en 2002 (Couplage élections présidentielle/législatives), il est probable que nous nous retrouvions dans une configuration où le/la Président-e de la République ne disposerait pas de majorité parlementaire. A la veille de cette élection présidentielle dont l’issue est plus que jamais incertaine et, qui peut même engendrer le pire, il nous paraît indispensable de regrouper les forces de gauche opposées au social libéralisme aux législatives face à la droite et l’extrême droite afin de préparer la phase post-électorale (et la reconstruction de la gauche), pour engager les batailles futures et la résistance.

     

    C’est pourquoi, nous réitérons notre appel à l’unité et ce, rappelons-le dans des conditions politiques inédites. Nous sommes disponibles pour organiser toute rencontre multilatérale pour en débattre.

     

    Ce n’est qu’à l’issue du processus de discussion qu’Ensemble ! Ardèche méridionale communiquera sa position pour les législatives.

     

    Notre organisation a décidé de rendre publique cette adresse et de la diffuser largement.  

                      

    Fait à Aubenas, le 8 avril 2017

    Contact : ensemble-sud-ardeche@orange.fr

    06 84 34 73 54

     

    Fraternellement,

     

    Ensemble ! Mouvement pour une gauche alternative écologiste et solidaire - Collectif Ardèche méridionale

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

  •  

    Après avoir restreint régulièrement les plages d'ouverture d'une des dernières boutiques de notre département, la SNCF a décidé sa fermeture définitive !

    Cette décision est évidemment inacceptable : les ardéchoises et ardéchois, déjà privés de train ne vont pas laisser fermer un des derniers points de vente et de présence humaine sans réagir !

    L'achat sur internet n'a de sens que si une présence humaine et des infrastructures existent par ailleurs pour récupérer ses billets, les échanger, avoir des renseignements donnés de vive voix par des professionnels compétents.

    A l'appel des retraités cheminots CGT, une première manifestation a eu lieu samedi 28 janvier, réunissant plus d'une centaine de personnes et une pétition est en ligne :

     

    http://www.mesopinions.com/petition/autres/fermeture-boutique-aubenas-ardeche/27458

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • CALENDRIER "SANTÉ" Fév Mars 2017

    4 FEVRIER 2017 à 13h30 : réunion publique ADMD (association pour le
    droit de mourir dans la Dignité)
    Hotel Ibis d'Aubenas (42route de Montélimar)
    entrée libre- Parking gratuit
    réunion publique sur le thème :
    "2017 : entre échec et mensonge sur la Fin de Vie : que faire ?"
    --------
    9 FEVRIER 2017 :
    au cinéma Le Navire à 20H30
    Projection du film
    « LA SOCIALE » DE GILLES PERRET
    qui retrace
    l'HISTOIRE DE LA SECURITE SOCIALE
    ---------
    ASSEMBLEE GENERALE
    LES USAGERS DE L’HOPITAL D’AUBENAS
    Janvier 2017
    Nous vous invitons à discuter
    A LA MAISON DE QUARTIER DE PONT D'AUBENAS
    VENDREDI 10 FEVRIER 2017 à partir de 18H
    Ordre du Jour
    Rapport moral/Rapport financier/Élection du bureau
    Projets et Perspectives
    SANTÉ, PROTECTION SOCIALE : ET SI VOUS PRENIEZ LA PAROLE ?
    La santé est un droit, inscrit dans le préambule de notre Constitution :
    elle est une de nos principales préoccupations et pourtant nous n’avons
    pas souvent l’occasion de donner notre avis :
    - Manque de médecins
    - Fermetures de services et/ou de lits, de structures de proximité-
    Délais très longs pour des examens ou des consultations spécialisées
    - Coûts de plus en plus élevés
    - Menaces sur la Sécurité Sociale…
    La Coordination Nationale des comités de défense des hôpitaux et
    maternités de proximité vous propose de faire entendre votre voix en
    collectant vos témoignages, vos propositions, vos exigences.
    Vous avez la parole !
    -----------
    7 MARS 2017 : Journée de GREVE ET DE MANIFESTATIONS
    des organisations syndicales CGT, SUD SANTE et FO de la SANTE
    Nous appelons les Usagers de l'hôpital à participer à toutes les
    initiatives qui seront prises ce jour.
    ------------
    10 MARS A 18H
    À la Maison de Quartier de Pont d'Aubenas
    CONFERENCE DEBAT SUR LES QUESTIONS DE FINANCEMENT DE LA SANTE
    En présence de Nicolas DA SILVA,
    économiste de la Santé,
    Maitre de Conférence
    à l'Université Paris Ouest 13,
    chercheur au CNRS

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire

  • Rassemblement samedi à 11h, à l'appel du PCF
     


    Depuis des années, les horaires
    d'ouverture se réduisent. En fin d'année 2016, un poste a été supprimé et les horaires d'ouverture réduits alors que d'un point de vue strictement économique, ce point de vente est tout à fait rentable. Mais même s'il ne l'était pas, la question de sa présence resterait posée sur notre territoire.
    Il était question d'installer un point
    de vente électronique à la gare routière mais la mairie d'Aubenas s'y est opposée. Selon les agents, il aurait permis à certains voyageurs de récupérer leurs billets et ne rentrait pas en contradiction avec le maintien de la boutique SNCF.
    Il est important
    de se mobiliser pour préserver cette boutique SNCF qui couvre un bassin de vie  important, une bonne partie de l'Ardèche méridionale. Même si elle est privée de train depuis 35 ans, il reste un réseau de bus TER significatif.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Projection-Débat : La Sociale, avec B. Friot 

    "La sociale" un film de Gilles PERRET à Aubenas

    En racontant l’étonnante histoire de la Sécu, La Sociale rend justice à ses héros oubliés, mais aussi à une utopie toujours en marche, et dont bénéficient 66 millions de personnes en France.
    Le réseau salariat, le carrefour laïque d'Aubenas, le collectif des usagers de l’hôpital d'Aubenas, la CGT, la CNT Interpro 07, le PCF, Ensemble ! Ardèche méridionale, SUD Éducation / Solidaires Ardèche Drôme vous invitent à la projection du film "La sociale" le jeudi 9 février 2017 à 20h00 au cinéma "Le Palace" à Aubenas.
    Cette soirée sera suivie, pour ceux qui le souhaitent, d'un débat avec la participation exceptionnelle de Bernard FRIOT, sociologue et économiste, qui est aussi un des protagonistes du film.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • BIEN VIVRE ET BIEN VIEILLIR A GROSPIERRES

    CONFERENCE-DEBAT

    pour la non marchandisation de la vieillesse

    Samedi 11 Février 2017 salle polyvalente à 14h

    entrée gratuite

    Alors même que nous assistons au vieillissement de la population et que s’est modifiée la structure de la cellule familiale, nous avons tous, que ce soit pour nous ou pour nos proches, à réfléchir sur la place des personnes âgées dans notre société. Faut-il se résoudre à l’exil contraint et à la marchandisation de la vieillesse ou peut-on rêver à un autre avenir ? L’association « Qualité de vie à Grospierres » invite à débattre sur ce thème en invitant un groupe de personnes âgées de Vaulx-en-Velin à l’origine d’un projet d’immeuble autogéré – alternative citoyenne à la résignation – illustré par la projection d’un court film. Pour un moment de convivialité, ce débat sera précédé d’une bombine ardéchoise à partir de 12h à la salle polyvalente.

    15 € (salade, bombine ardéchoise, dessert) Sur réservation jusqu’au 4 Février 2017 Tél. 06 08 88 77 67 ou qualité.vie.grospierres@gmail.com

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • A l’occasion de la Journée internationale des migrants
    Manifestation départementale à Privas devant la Préfecture
    Avec lampes de poche, lampions, flambeaux, etc
    Apportez une lumière, un instrument de musique
    Vendredi 16 décembre 2016 à 17h30


    Pour les droits des travailleurs migrants et de leurs familles, pour la régularisation des sans-papiers, pour l’égalité et le respect des droits.
    Parce que le 18 décembre 2016 marque l’anniversaire de la Convention internationale pour les droits des travailleurs migrants et de leurs familles, RESF Ardèche appelle à manifester
    vendredi 16 décembre 2016. Nous voulons que la France ratifie cette convention. Nous voulons le respect des droits fondamentaux pour tous les migrants et demandeurs d’asile.
    Nous demandons :
    • La régularisation des migrant-e-s privé-e-s de titres de séjour, afin qu’ils aient des conditions de vie et de travail à égalité de droit et de traitement
    • La délivrance d’un titre de séjour unique, d’une carte de résident à tous
    • La fermeture des centres de rétention
    • Une pleine citoyenneté de résidence
    • Le respect du droit d’asile, de la dignité humaine
    Il y a urgence, urgence de dénoncer les propagandes mensongères et racistes.
    Urgence de promouvoir un changement du regard porté sur les étrangers vivant parmi nous dans un souci de justice, d’égalité et de fraternité.
    Urgence de transformer les relations sociales, de construire une société hospitalière et la possibilité d’un « vivre ensemble » porteur d’espoir pour tous les habitants de ce pays.
    Urgence de transcrire dès maintenant ces valeurs dans des mesures concrètes concernant les migrants pour assurer le respect des droits humains, la justice et la solidarité.
    A l'appel de : RESF, UD CGT, FSU, PCF, MRAP, NPA 26/07, Solidarité et langage Valence, Mêmes droits pour toutes et tous, Ensemble ! Nord Ardèche Drôme et Ardèche Méridionale, EELV, la Confédération Paysanne, Lutte Ouvrière,
    Asti Annonay, Solidaires 26/07...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • MANIFESTATION
    Avec lampes de poche, lampions, flambeaux, etc
    Apportez une lumière, un instrument de musique

    RASSEMBLEMENT DEPARTEMENTAL
    A PRIVAS
    devant la Préfecture
    VENDREDI 16 DECEMBRE 2016
    à 17h30


    Pour les droits des travailleurs migrants et de leurs familles, pour la régularisation des sans-papiers, pour l’égalité et le respect des droits

    Parce que le 18 décembre 2016 marque l’anniversaire de la Convention internationale pour les droits des travailleurs migrants et de leurs familles, RESF Ardèche appelle à manifester vendredi 16 décembre 2016. Nous voulons que la France la ratifie. Nous voulons le respect des droits fondamentaux pour tous les migrants et demandeurs d’asile.

    Certes, l’action des collectifs de sans-papiers, les mobilisations citoyennes autour du Réseau Education Sans Frontières (RESF), l’engagement de syndicats aux côtés des travailleurs-euses sans-papiers en grève, le soutien d’associations, permettent d’empêcher des expulsions et d’obtenir des régularisations.
    Mais le droit d’asile reste bafoué. L’enfermement d’hommes, de femmes et d’enfants dans des Centres de Rétention Administratifs, les expulsions, les violences, continuent. Les sans-papiers sont soumis à une terrible précarité, victimes d’un système qui encourage leur surexploitation au travail, les pénalise sur tous les plans : santé, insertion sociale et professionnelle, vie familiale. Beaucoup de sans-papiers, dont de très nombreuses femmes, dont le travail n’est pas déclaré, ou qui sont payés en dessous du SMIC, se voient refuser des titres de séjour. Et ceux qui sont régularisés le sont trop souvent avec des titres précaires. A Calais, la France oppose toujours des violences policières, l’érection de nouveaux murs, à des exilé-e-s en recherche de protection. Les mesures humanitaires en trompe-l’œil actuellement proposées n’y changeront rien.

    NON A LA BANALISATION DE LA XENOPHOBIE ET DU RACISME
    Cette logique de plus en plus répressive et xénophobe fait des milliers de victimes, dans la Méditerranée et à d’autres frontières, au pied des murs de l’Europe forteresse. Des jeunes, Mineurs Isolés Etrangers, scolarisés, sont à la rue. La situation humanitaire de milliers d’enfants, dont les familles sont expulsées, est encore pire outre-mer, à Mayotte. La persécution des Roms, citoyens européens, continue et s’aggrave, au mépris des droits des personnes humaines, des droits des enfants. La banalisation du racisme et des discriminations, en lien avec l’origine ou la religion, met à mal les principes républicains de liberté, d’égalité, de fraternité.

    POUR REGULARISER LES SANS-PAPIERS, LA LOI DOIT CHANGER
    Mais les projets de lois gouvernementaux ne font que pérenniser et aggraver la réforme du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (CESEDA) à laquelle nous nous opposions en 2006. Ils ne contiennent aucune avancée vers les libertés de circulation et d’installation. Rien ne permet la régularisation des sans-papiers qui travaillent, étudient et vivent ici. Des moyens nouveaux sont même donnés au pouvoir administratif pour les expulser, au détriment du pouvoir judiciaire, des droits et libertés de tous. Les titres de séjour sont à statuts et durées variables, réservés au bout du compte à des migrants choisis.

    Nous demandons :
    - La régularisation des migrant-e-s privé-e-s de titres de séjour, afin qu’ils aient des conditions de vie et de travail à égalité de droit et de traitement
    - La délivrance d’un titre de séjour unique, d’une carte de résident à tous
    - La fermeture des centres de rétention
    - Une pleine citoyenneté de résidence
    - Le respect du droit d’asile, de la dignité humaine


    MANIFESTATION VENDREDI 16 DECEMBRE 2016, A PRIVAS,
    DES 17H30, DEVANT LA PREFECTURE

    RESF appelle à se souvenir des réfugiés et des migrants qui ont disparu en tentant d'arriver à bon port après de pénibles voyages à travers les mers et les déserts,  invite les gens à participer à la veillée  aux chandelles, pour commémorer les migrants qui ont perdu la vie cette année. Chacun d'eux a un nom, une histoire. Ces migrants ont quitté leurs pays d'origine en quête de meilleures opportunités et de sécurité pour leurs familles - aspirations que chacun de nous s'efforce d'atteindre.

    Pour ce changement de regard sur l'immigration et pour ces réformes urgentes, nous exigeons  la scolarisation des enfants ; le droit au travail ; le droit à un logement ;  le droit à la santé ; la ratification de la convention adoptée le 18 décembre 1990 par l'Assemblée Générale des Nations Unies sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leurs familles ; le réexamen du Code de Séjour des étrangers et des demandeurs d'asile (CESEDA) ;  la pleine restauration du droit d'asile .

    IL Y A URGENCE

    URGENCE de promouvoir un changement du regard porté sur les étrangers vivant parmi nous dans un souci de justice, d'égalité et de fraternité.

    URGENCE de transformer les relations sociales, de construire une société hospitalière et la possibilité d'un « vivre ensemble » porteur d'espoir pour tous les habitants de ce pays.

    URGENCE de transcrire dès maintenant ces valeurs dans des mesures concrètes concernant les migrants pour assurer le respect des droits humains, la justice et la solidarité.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le renoncement de F. Hollande à se présenter à la prochaine présidentielle est le terrible aveu d'échec d'un quinquennat qui a floué les classes populaires.

    Le seul regret exprimé est celui de la déchéance de nationalité. Mais c'est loin du compte !

    Il ne dit pas un mot sur la loi El Khomri et les millions de manifestants en lutte contre l'inversion des normes, les pouvoirs accrus des entreprises pour licencier, en lutte contre la destruction programmée du code du travail. « Victoire à la Pyrrhus » à coup de 49-3 et de violences policières.

    F. Hollande « oublie » son renoncement à renégocier le traité néolibéral Merkel/Sarkozy, ce qui l'a conduit à mener une politique d'austérité socialement destructrice et économiquement stupide.

    L'adversaire déclaré de la finance dans le discours du Bourget a empêché la mise en oeuvre de toute mesure sérieuse de régulation financière et laissé la place au pacte de responsabilité, au CICE et aux nombreux cadeaux fiscaux accordés aux entreprises sans aucune contrepartie en terme de création d'emplois.

    F. Hollande a tourné le dos aux salariéEs pour faire ami-ami avec le Medef.

    Aujourd'hui l'heure est à la reconstruction d'une gauche de transformation sociale, démocratique et écologique. Elle devra affronter des adversaires encouragés par la faillite du gouvernement et qui ouvre la voie aux objectifs de guerre sociale et de grand bond en arrière du candidat des Républicains, F. Fillon, et du danger du Front national qui pratique un double langage trompeur.

    Cette reconstruction ne passe pas par la primaire du Parti socialiste car le bilan calamiteux de la politique libérale suivi par F. Hollande lui colle à la peau.

    « Ensemble! » soutient la candidature de J.L. Mélenchon à la présidentielle de 2017 dont la responsabilité est grande pour construire un large rassemblement pluraliste, indispensable pour les élections et les mobilisations à venir.

    Le 2 décembre 2016.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires