• Lettre ouverte à Monsieur Alain Triolle, Préfet de l'Ardèche

     Monsieur le Préfet,

     Le collectif ardéchois « Nous ne céderons pas... » tient à dire son opposition à la prorogation de l'état d'urgence, votée le 18 mai par le parlement.

    A l'instar de la Ligue des Droits de l'Homme qui dénonce l'interdiction faite à des militants «de participer à des manifestations contre la loi travail en s’appuyant sur les dispositions de la loi sur l’état d’urgence », nous souhaitons affirmer que « Ces interdictions ne reposent que sur la présence réelle ou supposée de telle ou telle personne à des manifestations, sans que n’ait été retenu à leur encontre aucun fait répréhensible autre que de protester contre les violences policières ou contre la loi travail dont l’Assemblée nationale n’a pu débattre jusqu’au bout en raison de l’usage de l’article 49.3 de la Constitution ». Nous craignons des dérives sécuritaires et antidémocratiques n'ayant d'autre but que de faire taire toute contestation sociale par l'utilisation de la force la plus brutale.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Un article de Visa

     

    Lors des débats et des controverses sur la loi travail, le FN fait preuve d'une certaine discrétion. On peut trouver quelques prises de position dans les communiqués, les discours ou les interventions dans les médias, mais il convient d'en lire les sous entendus et les contradictions.

    Dans l'affichage aux médias, la ligne semble claire : condamnation de la proposition de loi. A y regarder de près, les choses ne sont pas si simples. Deux lignes s'affrontent.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Valls dégage, la loi travail on n'en veut pas

    Communiqué de Ensemble!

    300 000 personnes ont manifesté le 26 mai pour le retrait de la loi travail à l'appel de l'intersyndicale et des organisations de jeunesse. C'est un succès.

    « Ensemble! » dénonce les violences policières et les arrestations arbitraires qui ont eu lieu aujourd'hui à Paris et dans plusieurs villes.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Communiqué de Ensemble!

     

    « Ensemble! » condamne avec vigueur le déchainement d'une incroyable violence policière utilisée, dans la nuit du 23 au 24 mai, pour briser le blocage du dépôt de Fos par des syndicalistes mobiliséEs pour obtenir le retrait de la loi travail.

    Alors que les salariéEs s'étaient regroupéEs, après l'évacuation forcée du dépôt, devant la maison des syndicats de Fos, les CRS se sont massés tout autour et n'ont pas tardé à lancer des grenades et à charger les salariéEs, les poursuivant dans les rues de Fos et assiégeant la bourse du travail.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

  •  

    Turquie : le coup d’Etat d’Erdogan et ses conséquencesLa Turquie vient de franchir une nouvelle étape dans la transformation de son régime. Le parlement vient de voter une modification de la constitution qui constitue la première étape de l’exclusion des députés HDP (Parti Démocratique des Peuples composé du mouvement kurde, gauche radicale, courants démocrates…) figurant sur la photo illustrant cet article et leurs condamnations. En effet, la majorité qualifiée des deux-tiers a voté l’article provisoire numéro 20 de la constitution levant l’immunité parlementaire des députés poursuivis en justice au moment du vote. Ce caractère « provisoire » est absolument crucial : il ne s’agit pas de la fin du principe des immunités parlementaires, seuls sont visés les députés faisant actuellement l’objet d’une procédure judiciaire. Les députés dans ce cas ne sont pas seulement membres du HDP (51 sur les 137 députés concernés au total) mais il s’agit du parti le plus touché (Sur les 667 procédures judiciaires en cours 405 portent sur 51 députés HDP sur un total de 58 députés de ce parti). Surtout, Erdogan et le gouvernement ne font pas mystère que la procédure vise à exclure les députés HDP du parlement et à les faire condamner.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Soyons fiers de ce que nous avons fait depuis 2 mois et demi...Notre camarade Hugo Melchior est l'un des animateurs en vue du mouvement sur Rennes. Il a été victime d'une mesure d'interdiction de manifestation. Il a bien voulu répondre longuement à nos questions et tirer un premier bilan de 2 mois et demi de lutte, au moment où se met en place un comité de soutien à toutes les victimes de la répression.

    Hugo, peux-tu nous expliquer pourquoi le Préfet t'a interdit l'accès au centre-ville de Rennes pendant 15 jours et comment as-tu réagi ?

    Mardi 17 mai sur les coups de 9h30-10h, deux membres de la BAC et un brigadier chef de police sont venus chez moi pour me remettre en mains propres un procès-verbal signifiant mon interdiction de séjour de ce jour jusqu’au 30 mai, 6h dans le centre-ville de Rennes. Ils sont restés dix minutes à peine, le temps que je signe le procès-verbal. Il n’y a eu aucun problème de ce côté là. J’ai également reçu une carte signifiant les délimitations géographiques de cette interdiction.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Communiqué de Ensemble!

    "Ensemble!", pleinement solidaire de sa porte parole, Clémentine Autain, tient à répondre aux mensonges de, Monsieur Valls encore Premier ministre.

    Vous faites comme votre ami Le Guen : vous lancez des accusations fausses dans le seul but de faire oublier le rejet que vous subissez avec votre politique de destruction des droits du travail. La question n’est pas celle des rapports avec Tariq Ramadan. Il s’agit juste d’un dérivatif grossier tendant à remplacer le débat sur les questions sociales par un discours sécuritaire.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Bloquer l'économie et étendre la mobilisation jusqu'au retrait de la loi travailCommuniqué d'Ensemble !

    Cela fait 2 mois que l'intersyndicale, les collectifs Nuit Debout partout en France, les organisations de jeunesse, des associations et des partis politiques sont mobilisés contre la destruction du code du travail.

    Malgré les provocations et la brutalité de la répression policière, le recours au 49.3, la mobilisation, loin de faiblir, s'étend.

    Après les routiers et les cheminots, et bientôt la RATP, ce sont les ouvriers de toutes les raffineries et du terminal pétrolier du Havre qui sont en grève. Plusieurs dépôts de carburant sont également bloqués.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Brésil : soutien aux mobilisationsCommuniqué de Ensemble!

    Les secteurs les plus conservateurs de la société brésilienne ont remporté une victoire. Le Parlement et le Sénat ont voté la destitution de la présidente Dilma Rousseff pour six mois au mépris de la Constitution, alors qu’aucune preuve de « crime  de responsabilité » n’a été apportée.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Premiers enseignements sur les mouvements en cours

    Préambule du Rapport d’activité de l’Association Autogestion

    Le contexte social et politique inédit en France ne peut que nous réjouir. Celui d’un mouvement social, le plus important depuis 2010, pour le retrait d’un projet de loi du travail qui constitue une régression sociale sans précédent pour la classe ouvrière et celui d’une insurrection citoyenne à travers le mouvement Nuit Debout, qui a essaimé dans plus de deux cents villes du territoire.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire