• La difficulté pour l’analyse de la situation au Proche-Orient (Syrie, Turquie, Irak avec des prolongations vers la question palestinienne) n’est pas principalement l’accès à l’information. Même s’il existe un réel problème d’accès pour les journalistes ou les chercheurs au territoire contrôlé par l’Etat Islamique et de ses troupes, des informations fiables sont régulièrement disponibles hors de ce territoire et sur les fronts. La difficulté vient plutôt du fait que des acteurs représentants les intérêts des opprimés et des exploités dans leur espace national puissent agir en coordination avec des forces contre-révolutionnaires d’autres pays. Il en est ainsi pour des forces issues de l’insurrection du peuple syrien avec le gouvernement turc (ce qu’il ne faut pas confondre avec Daesh ou al-Nosra qui ont une collaboration plus poussée avec le même gouvernement).

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Réussir le 28 avril et ses suites, jusqu’au retrait du projet de loi « travail »Depuis début mars 2016, des centaines de milliers de jeunes, de salarié-es en CDI ou précaires, de retraité-es descendent dans la rue ou sur les places, en manifestation ou lors de Nuit debout. Avec le soutien de la majorité de la population, les deux tiers des personnes interrogées se prononçant pour le retrait du projet de loi « travail », qui remet en cause des décennies de conquêtes sociales. 28 avril, 1er Mai… Multiplions les manifestations et les grèves, jusqu’au retrait. 

    Au lendemain de la journée nationale du samedi 9 avril, l’intersyndicale nationale lançait l’appel à la grève et aux manifestations contre le projet de loi « travail » le 28 avril : « Les organisations syndicales (CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL) appellent l’ensemble des salarié-es, privé-es d’emploi, étudiant-es, lycéen-nes, retraité-es à se mobiliser à nouveau par la grève et à participer massivement aux manifestations le 28 avril prochain.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Debout pour gagner le retrait de la loi travailCommuniqué d’Ensemble !

    70% de la population rejette ce projet de loi. F. Hollande ne veut pas entendre. Il ne veut pas la retirer. Rejetés par leurs anciens électeurs, le tandem Hollande-Valls s'obstine.

    Ce gouvernement tente de désamorcer la mobilisation avec quelques rectifications. Le fond du projet reste : l'inversion des normes en faveur de l'accord d'entreprise et la banalisation des licenciements économiques, notamment.

    Des dizaines de milliers de manifestantEs et de participantEs à Nuit debout à Paris et dans de nombreuses villes affirment la rupture entre le peuple de gauche et le gouvernement.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Communiqué de presse

    Alors que Nuit Debout Aubenas entrait dans sa 4e semaine et que le square du kiosque, place du Champ de Mars, était occupé depuis une semaine, les services municipaux sont intervenus, ce matin très tôt et sans prévenir, pour « nettoyer » la place, en faisant table rase de tout ce qui avait été construit.

    Alors que cette occupation se déroulait sans nuisance pour l’espace public et que les assemblées du jeudi soir rassemblaient de plus en plus de citoyen-ne-s venu-e-s pour échanger, s’exprimer et utiliser cet espace comme Agora.

    A Aubenas, la liberté d’expression a des limites…

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • L'Union européenne et les migrants : une fuite en avant sécuritaire et racisteEn signant avec le gouvernement turc l’accord sur les migrants, les dirigeants européens ont cyniquement décidé de la mort de milliers de personnes et validé l’emprise du racisme en Europe. Cette décision couvre de son infamie l’ensemble des dirigeants européens, même si la position de la chancelière allemande est plus nuancée et que le gouvernement français est à la pointe de la réaction.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • En ce jour anniversaire de Tchernobyl, soyons encore DEBOUT pour dire OUI à la sortie urgente du nucléaire en France !

    Venez devant la Case Bio rue du Marché aux Vans

    ce samedi 23 avril à partir de 10 h jusqu'à 12 h 30 !

    Pour un « Rassemblement Souvenir » de Tchernobyl, triste anniversaire du 26 avril.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Maya, infatigable militante des droits des femmesCommuniqué d'Ensemble !

    Elle était Maya pour nous toutes (et tous), infatigable militante du droit des femmes, battant le pavé, ne ratant jamais une réunion, un meeting, une manifestation, fiévreuse et passionnée, de sa belle voix de contralto, elle fustigeait ses “adversaires”, refusait toutes les compromissions, adorait discuter pendant des heures...

    La mort habille mal les militant-e-s.

    Elle va plus mal encore à notre amie Maya Surduts, de son vrai prénom “Merija”, juive et Lettonne, réfugiée, révolutionnaire, féministe.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Paris, le 14 avril : le harcèlement et les violences de la police....

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Nuit debout, place de la République à ParisPrès de deux semaines après le lancement de Nuit debout, le mouvement semble prendre racine, s’inscrire dans le temps et se démultiplier. En toile de fond, la revendication du retrait de la loi Travail, retrait souhaité par une majorité de citoyen-nes. Cette société, rongée par le chômage et la précarité, a les plus grandes difficultés à se mobiliser dans des grèves et à s’opposer à une classe politique majoritairement acquise à la « réforme ». D’où ce mouvement de citoyen-nes décidé-es à apparaître en pleine lumière et qui pose d’office la perspective d’une vraie démocratie.  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Encore les intermittent-e-s !La lutte des intermittents contre le MEDEF nous concerne tous : les luttes juridiques des intermittents contre Pôle Emploi ont anticipé la lutte contre la « loi Travail » ! 

    Dans les cortèges ou dans des actions particulières, ils et elles sont bien visibles dans cette mobilisation. Celles et ceux qui n'ont pas suivi de près les mouvements des intermittent-e-s peuvent en être surpris. Pourquoi un groupe professionnel qui paraît individualiste, dont les champs d'activité et les lieux d'exercice sont éparpillés, dont l'emploi est discontinu, dont les professions sont diverses (du musicien au technicien du son en passant par le théâtreux) est-il capable de former un collectif et de mener des actions ensemble ?

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!